Diversification alimentaire classique ou avec la méthode DME


Enfin le grand moment est là ! et les questions aussi ! Comment faire ? Peur de mal s’y prendre ? quels aliments donner ?

Voici un article qui vous présente 2 méthodes de diversification, pour ma part, je vous conseille de combiner les 2 pour un coté sécurité sur les aliments donnés, et un côté ludique et amusant avec son bébé.


Pour commencer, ne jamais commencer avant 4 mois minimum et 6 mois au plus tard.

En effet votre pédiatre va s’adapter à votre bébé et à sa croissance, et ne souhaitera pas le chamboulement à 4 mois, mais fera démarrer sa diversification plutôt à 5 voire 6 mois.

Ou bien, le pédiatre estime que le bébé est prêt et il pourra alors démarrer à 4 mois.

Certains bébés victimes de RGO (Reflux gastro-œsophagien) démarrent même parfois la diversification alimentaire à l’âge de 3 mois.

Le comportement de votre enfant change et vous vous apercevez qu’il commence à s’intéresser à ce que vous mangez devant lui. C’est un des premiers signes qu’il est prêt à gouter autre chose que le lait maternel ou infantile.

Bien sûr lors de la diversification alimentaire, il est très important de continuer à lui donner son apport journalier de lait maternisé ou infantile !!

Commencer par quelques cuillères d’un légume seulement pendant 3 jours, puis passer au suivant pendant 3 jours, et cela pendant 15 jours.

C’est important de commencer par un seul aliment pour habituer le bébé au goût, et de déceler une allergie possible. La diversification alimentaire est très sérieuse, et vous devrez bien observer le comportement de votre enfant.

N’hésitez pas à faire confiance à votre bébé, laissez-vous guider, écoutez-le, et écoutez-vous!

SI votre enfant reste fermer face à son assiette, n’insistez pas, essayez plus tard, c’est qu’il n’est pas encore prêt pour cette étape.

N’oubliez pas chaque enfant est différent, ils n’ont pas tous le même rythme, ne perdez pas confiance et essayer de lui proposer le jour suivant, vous pouvez même gouter avec lui en tournant cela en un jeu !! Si l’enfant refuse, il faut apprendre à l’accepter. Ne le forcez pas et proposez-lui à nouveau l’aliment refusé quelques jours plus tard.

Il faut parfois présenter plusieurs fois un nouvel aliment pour que l’enfant s’y intéresse et l’accepte.

Votre duo parents-enfant est le meilleur des duos, n’en doutez jamais.

Il faut savoir que la diversification alimentaire démarre avec l’accord du pédiatre.

Entre 4 et 6 mois


Les légumes :

Au début, choisissez des légumes peu fibreux, bien cuits, aux saveurs douces, par exemple les carottes, les haricots verts, les poireaux (les blancs), les épinards, potiron et courgettes (épépinée et sans peau) et un peu de pommes de terre. Conseils : donnez-lui le même légume pendant 3 jours en augmentant les cuillères chaque jour puis continuer sur un autre légume, vous pouvez le faire pendant 15 jours. Cela permet à votre enfant de se familiariser plus facilement avec la saveur de chaque légume et déceler s’il y a une allergie à un légumes.

Pour apporter les acides gras essentiels à vote bébé, ajoutez une cuillère à café d’huile d’olive ou une noisette de beurre dans les purées.

Les légumes difficiles à digérer : choux, choux-fleurs, artichauts, navets, oignons, céleris, pulpe de tomates, poivrons, aubergines, persil, et le vert du poireau qui peuvent provoquer des coliques !!

Les fruits :

Au début, privilégiez la pomme, banane, poire, pêche, abricot, coing sous forme de compotes bien lisses. Commencez par deux ou trois cuillères à café, puis augmenter comme pour les légumes, le principe reste le même.

Les protéines :

Après les légumes et les fruits, vers 6-7 mois, c’est au tour de la viande (poulet, dinde, veau, bœuf), du poisson blanc (colin, cabillaud…) et des œufs durs d’être introduits. Vous les mélangerez à la purée de légumes. Le lait et les produits laitiers. Le lait reste la base de l’alimentation des petits.


Entre 8-9 mois

Les légumes :

Donnez-lui aux deux repas. Attendez l’âge de 12 mois avant de proposer les légumes difficiles à digérer (chou, poivron…).

Les fruits :

Son petit estomac peut digérer des framboises, de l'abricot et du kiwi en compote. Vous pouvez commencer à l'initier à d'autres fruits crus bien mûrs, frais ou surgelés mais toujours épluchés, mixés, sans peau ni pépins en compote.

Les féculents :

Pâtes fines, riz et semoule peuvent être donnés à partir de 8 mois et plus et bien sûr toujours avec des légumes.

Les protéines :

Au total, les enfants peuvent consommer viande ou poisson œuf dur chaque jour.

Les fromages :

Vers 8 mois, vous pouvez ajouter une pincée de fromage râpé, d'emmental ou de gruyère dans sa purée ou son potage. Faites-lui découvrir des fromages pasteurisés et sans la croute.

Interdit : Le fromage au lait cru pour éviter tout risque de listériose ou salmonellose.

Bien sûr tout cela reste propre à chacun. Il se peut que votre enfant en désir moins voire plus, tout dépend de chaque enfant.

Ne jamais forcer lors de la découverte et bien sûr ne pas le restreindre, pour ne pas le bloquer par la suite, car l’alimentation est très importante lors de l’éducation.

Comme vous avez pu remarquer, je ne parle pas de quantité car chaque enfant est différent, et j’ai un penchant sur la méthode DME (Diversification alimentaire menée par l’enfant), qui permet à l’enfant de découvrir, prendre du plaisir, de se développer tout en s’amusant en découvrant des saveurs.


Je pense que, se baser sur les 2 méthode peuvent être utiles. La diversification classique est utile pour se baser sur les aliments à donner ou à éviter (par rapport à l’âge de votre enfant) et la méthode DME a l’initier à la découverte alimentaire, et y prendre du plaisir sans avoir peur devant une cuillère, mais s’amuser à toucher les légumes et fruits très cuits, en lui expliquant ce que cet aliment lui apporte.

Je vous mets en photos, 3 tableaux, fruits et légumes avec les saisons, et à quel moment donner par rapport à l’âge de votre enfant.


Voici quelques articles qui peuvent vous intéresser :


https://www.mangerbouger.fr/Manger-mieux/Manger-mieux-a-tout-age/Enfants?gclid=Cj0KCQjwmcWDBhCOARIsALgJ2QdAf3FtWxUkEWfiFZ7lgfyuMLwfbGOoyezzzOUx0GVw6sc8XfcVYQwaAk-3EALw_wcB&gclsrc=aw.ds&xtor=SEC-11-GOO-%5BB%C3%A9b%C3%A9%5D--S-%5Bdiversification%20alimentaire%5D


https://blog.maman-naturelle.com/dme-point-approche-favorise-autonomie-bebes/?gclid=Cj0KCQjwmcWDBhCOARIsALgJ2QeurXiv6RQcrDwVy_aHDXLcs0DW8gfnyvAWeSgXwRjbkfiplqGkwtYaApXnEALw_wcB


https://naitreetgrandir.com/fr/etape/0_12_mois/alimentation/fiche.aspx?doc=alimentation-autonome#:~:text=Comme%20la%20diversification%20alimentaire%20men%C3%A9e,%C3%A9t%C3%A9%20r%C3%A9alis%C3%A9es%20sur%20le%20sujet.&text=Par%20exemple%2C%20l'alimentation%20autonome,les%20aliments%20avec%20ses%20gencives


N’hésitez pas à me contacter avec l’atelier 6A et 6B pour savoir combiner allaitement et diversification alimentaire, mais aussi avec l’atelier 9 pour un accompagnement et conseils pour bébé.


#diversification #DME #allaitement #autourdebébé #grandir #bienaitre

Posts récents

Voir tout